7 – Le dépôt de la thèse

La thèse est rédigée et mise en page : bravo ! Il vous reste quelques étapes à compléter avant de pouvoir réellement souffler.

La période de la “pré-soutenance” regroupe d’une part tout ce qui concerne le dépôt de la thèse : il s’agit, pour faire simple, de faire parvenir votre manuscrit à votre jury. Elle concerne également la préparation de la soutenance.

Sachez que vous pouvez retrouver toutes ces informations (et plus encore !) sur le site de l’ED Allph@. Un schéma récapitulatif, notamment, est mis à votre disposition. Nous allons surtout vous apporter quelques éclairages pratiques qui devraient vous permettre d’aborder cette période avec sérénité.

Comme vous le savez certainement, le manuscrit doit être envoyé au jury au moins 6 semaines avant la soutenance (hors vacances !).

C’est bien entendu un minimum : pour plus de confort, nous vous conseillons de finir la thèse un peu avant ce délai afin de ne pas avoir à tout faire dans l’urgence.

1) Remplir le dossier de soutenance

C’est la première étape, et la plus simple ! Tout se fait de manière dématérialisée sur Adum.

Connectez-vous à votre compte, et remplissez la demande de soutenance. Vous aurez besoin de quelques informations sur les membres de votre jury, à savoir leurs adresses postales et le statut qu’ils occuperont (vous devez surtout, à ce stade, savoir qui seront les pré-rapporteurs).

2) Déposer le pdf sur Dante

Une fois la demande de soutenance effectuée, et si votre thèse est totalement rédigée, vous pouvez déposer votre fichier électronique sur Dante.

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant cette étape sur cette page, notamment grâce à un tutoriel très complet à télécharger.

3) Envoyer le pdf à votre jury

N’hésitez pas à envoyer la version pdf de votre thèse aux membres de votre jury assez tôt. C’est généralement très apprécié, car cela permet aux membres de naviguer dans la thèse plus facilement, de chercher des mots-clefs etc… Et c’est surtout très précieux pour les pré-rapporteurs qui peuvent prendre connaissance du document avec un peu d’avance.

4) Faire le devis pour l’impression

Après le virtuel, le matériel ! Le moment est venu d’imprimer votre thèse.

Vous devez d’abord établir le devis. Pour ce faire, contactez la responsable de fabrication en précisant votre demande (nombre d’exemplaires, couleur et/ou noir et blanc, fichier au format pdf, nombre de pages du fichier, recto ou recto verso).

NB : si votre thèse est longue (500 pages et plus), optez plutôt pour le recto-verso afin d’alléger le poids des exemplaires.

La responsable vous renverra un formulaire à renvoyer à la responsable administrative du CAS. C’est le CAS qui prend en charge le coût de l’impression.

Habituellement, le devis s’établit assez vite, mais par précaution comptez 1 semaine pour cette étape, cela vous laissera de la marge.

5) Valider le bon à tirer

Environ 1 semaine plus tard, on vous demandera de venir valider le bon à tirer, autrement dit le brouillon du manuscrit final.

Vous devrez vous rendre à l’imprimerie pour vérifier que le document imprimé (sans reliure) correspond à vos attentes. On vous demandera aussi si vous préférez que le résumé soit contenu dans le corps du manuscrit ou soit plutôt imprimé sur la quatrième de couverture.

6) Prendre rdv avec la bibliothèque

N’oubliez pas de prendre rendez-vous avec la BUC ! Vous devez décider des modalités de diffusion de votre thèse (open access, seulement aux membres de l’UT2J, ou bien à personne pendant un certain laps de temps). On passera aussi en revue avec vous les informations de la future page Dante (les mots-clefs qui doivent apparaître, par exemple).

Sachez qu’à ce stade, rien n’est gravé dans le marbre. Vous pourrez par exemple changer les modalités de diffusion après coup, par exemple une fois la thèse publiée si c’est ce que vous visez. De même, vous pourrez envoyer une version corrigée de la thèse à la BUC après votre soutenance. Dans ce cas, prévenez la responsable à l’avance.

7) Récupérer le manuscrit

Le moment tant attendu est arrivé : vous allez pouvoir tenir votre thèse dans vos mains ! C’est généralement une étape assez émouvante.

Prévoyez de quoi porter les manuscrits, surtout si vous venez en métro : cela peut paraître logique, mais on ne s’attend pas toujours à un tel poids…! Prenez par exemple un sac à dos et un sac pour répartir le poids, ou encore une valise.

8) Envoyer le manuscrit

Vous pouvez maintenant vous rendre dans votre bureau de poste et envoyer les exemplaires aux membres du jury.

Optez pour des enveloppes bulle afin de protéger les exemplaires.

Sachez que les frais d’envoi sont entièrement à votre charge : les exemplaires peuvent faire plus d’un kilo. L’envoi Colissimo en recommandé (l’option la moins chère) coûtera en moyenne 10 à 12€ par exemplaire, donc environ 50€ en tout, sauf si vous pouvez faire parvenir votre manuscrit en main propre à certains membres (comme votre direction). Le recommandé est fortement conseillé.

Gardez bien les preuves de dépôt en cas de problème.

 

Vous pouvez télécharger la checklist/le récapitulatif des étapes de cette phase ici.

 

Nous y sommes presque ! Plus que quelques détails à régler, dont la préparation du pot et l’organisation de la soutenance.

 



Citer ce billet
doctoratcas (2023, 27 mars). 7 – Le dépôt de la thèse. Carnet des Doctorants du C.A.S. Consulté le 23 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nvi9

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search