Entretien JDP 2022 – Nicolas PEYRE (diplomatie culturelle)

 

Cet entretien s’inscrit dans la continuité de la cinquième édition de la Journée de Professionnalisation du CAS (01/04/2022) organisée par Emeline JOUVE, Nathalie DESSENS et Laurent MELLET. Nous les remercions chaleureusement tous les trois pour leur confiance. Un grand merci aux intervenants de la journée qui ont gentiment accepté de répondre à nos questions ! 

Propos recueillis par Pauline MARTOS.


Nicolas PEYRE est docteur en sciences de l’information et de la communication et il enseigne à l’Université Toulouse Capitole. Il a une formation en droit, et a longtemps travaillé dans le domaine de la diplomatie culturelle. Il a occupé des postes d’attaché culturel et d’attaché audiovisuel en Espagne et en Grèce, et des fonctions de directeur culturel de l’Alliance française de Buenos Aires.

Bien qu’il n’ait pas fait d’études dans le domaine de la culture, il a veillé, tout au long de ses études, à maintenir un lien avec ce champ en multipliant les initiatives étudiantes comme par exemple, la création d’un label de disques, l’organisation de concerts et de festivals, l’animation d’émissions radio et il en profite pour souligner ici l’importance des activités para-académiques sur un C.V.

De ses études de droit, il dit qu’elles lui ont permis d’adopter un traitement de l’information efficace et une écriture synthétique. Nicolas PEYRE a effectué sa thèse en étant en partie en poste à l’étranger. La recherche, dit-il, lui a permis de réfléchir sur sa pratique. Elle lui a apporté un cadre théorique et une méthodologie, la possibilité de réfléchir à l’écosystème dans lequel il évoluait.

Il précise que le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE) tient compte du diplôme de la thèse dans les salaires  de ses contractuels et salarie donc ses agents docteurs en conséquence. Il estime que l’anglais est un pré-requis, et qu’un étudiant en langues peut diversifier ses opportunités de recrutement dans le domaine de la diplomatie culturelle en choisissant de pratiquer des langues comme le chinois ou l’arabe.

Il conclut son intervention en insistant sur le fait que le C.V. ne se construit pas qu’à l’université, et qu’il est nécessaire pour un étudiant d’être plus qu’un étudiant : il s’agit pour lui d’être curieux et de s’investir dans une variété d’activités qui correspondent à ses centres d’intérêt s’il souhaite élargir l’horizon de ses perspectives d’avenir.

 

Comment peut-on avoir accès à des offres postes de détaché ou de contractuel pour le MAE ?

Nicolas Peyre invite à se rendre sur le site qui répertorie les offres d’emploi diffusées par le MEAE.

Il conseille aux jeunes diplômés avec une expérience qui souhaitent postuler à des postes de VI (volontaires internationaux) de ne pas se censurer, en particulier les femmes.

Les profils de fonctionnaires (certifiés / agrégés) ont-ils des cartes à jouer sur le marché des ambassades / Alliances françaises / Instituts français à l’étranger dans le cadre de détachement ?

A cette question, Nicolas Peyre répond un « oui » très enthousiaste. Une portion significative des fonctionnaires en détachement à l’étranger pour le MEAE et dans le cadre de la diplomatie culturelle est issue du Ministère de l’Education Nationale ou du Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche. Il a eu l’occasion de collaborer avec des professeurs des écoles, des enseignants du secondaire, des maîtres de conférence, des professeurs Il s’agit de profils extrêmement appréciés, et c’est d’autant plus vrai pour les anciens de l’ENS. Au terme de la mission, le fonctionnaire réintègre son service initial dans son corps d’origine. Il n’y a que deux missions consécutives possibles. Il est également possible d’être recruté en qualité de contractuel.



Citer ce billet
doctoratcas (2022, 5 avril). Entretien JDP 2022 – Nicolas PEYRE (diplomatie culturelle). Carnet des Doctorants du C.A.S. Consulté le 24 juin 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/nvh4

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search